Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par Les Couramiauds

Après avoir encore pris une heure de décalage en plus (8h00), nous voici dans l'Alberta .. direction le " Dinosaur Provincial Park "

. Alors que 2 minutes avant nous roulions dans les prairies où les bovins paissent tranquillement, 

Début du rêve ...

Voilà que s'ouvre devant nous une gigantesque crevasse de plus de 100m de profondeur ..un monde désertique. Les Badlands, un terrain sec où les roches ont été érodées par le vent et l’eau. C'est irréel !!   Un  endroit magique, déstabilisant, on se sent ailleurs ...Voila pourquoi nous voulions faire ce voyage ....

Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...
Début du rêve ...

Voila pourquoi nous voulions faire ce voyage ....

 la plus belle section des Badlands canadiens est protégée au Dinosaur Provincial Park, 48 km au nord-est de Brooks, immense espace tourmenté de 3000 hectares. On rejoint ensuite la Field Station, centre de recherche, musée et visitor’s center près de la Red Deer pour parcourir une petite boucle de 5 km tracée pour les voitures.

Plusieurs sentiers de randonnée permettent d’arpenter à pied ce décor à la beauté étrange et aux couleurs flamboyant au coucher du soleil, listé depuis 1979 au patrimoine mondial de l’UNESCO. Végétation rabougrie, buissons d’armoise, cactus, lapins timides ou busards voraces évoluent dans ce paysage ciselé par l’érosion, dernière demeure d’une quantité incroyable d’animaux préhistoriques : plus de 300 squelettes complets (!) y ont été trouvés et envoyés dans les musées .

Commenter cet article

jean mamoun 26/05/2019 22:13

vos commentaires sont super bien rédigés .Tres beau ce paysage de roches découpées

Paul@mauditQuébécois 15/05/2019 13:14

Les mauvaises terres, le territoire maudit, la terre des sauriens, le parc des grands lézards disparus, toutes ces façons de célébrer la particularité de ces espaces où disparurent il y a 65 millions d'années les dinosaures qui auront été témoins de la production du pétrole enfoui sous vos pieds et qui vous permette de leur rendre visite chez-eux. Roulez, roulez, il en restera toujours quelque chose à partager.

md 15/05/2019 12:46

magique!!!

Pepere 15/05/2019 11:19

Effectivrment, c'est fabuleux, c'est même déstabilisant. Ces paysages presque lunaires. C'est magique. Prenez votre temps ça vaut la peine, vous allez toujours vous souvenir de ce moment.

Ghislaine STERBIK 15/05/2019 09:00

paysages impressionnants et très belles photos - beaucoup de plaisir à vous suivre - on voyage aussi un peu grâce à vous - Merci de partager cela

Yvette 15/05/2019 07:20

On se croirait à Île sur têt je dit bien presque c est splendide. Je partage votre émotion ☺️

Hébergé par Overblog