Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Le Chat de Gouttière..

Le Chat de Gouttière..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par Les Couramiauds
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..
Alaska ..La dernière Frontière ..

Commenter cet article

P
On a vu pire comme chambre avec vue ! Et toujours Nénette qui sait saisir la beauté des lieux avec son oeil magique. Je me souviens de randonnées dans ces sentiers où on voyait des fientes bien fraîches dans les couleurs pourpres des petits fruits mangés par nos amis les grizzlys et qui nous glaçaient le sang. On avait vraiment très peur de croiser l'une de ces bêtes énormes et dangereuses pour l'homme. Sur la poussière de terre de certains sentiers, on voyait l'empreinte bien nette de la patte qui se terminait par des griffes qui faisaient leur 10 cm facilement. Il y a un truc qui m'avait fait bien sourire, c'est que dès que l'on marche en compagnie d'autres randonneurs, la peur disparaît instantanément... Ne sommes-nous pas un peu drôles nous les humains ?
Répondre
M
et là ,au bout du bout ,vos voisins humains sont absents?
Répondre

Hébergé par Overblog