Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par les Couramiauds
Publié dans : #Maroc 2010

Lundi 20 / 09 2010

Saïdia  >>>>>   Bouarfa 

Le temps est un peu gris ce matin, mais cela fait du bien . Nous faisons les pleins, puis nous prenons la route d’Oujda situé à environ 50 kms, nous longeons la frontière avec l’Algérie juste un oued à sec sépare les 2 pays . De temps à autre nous apercevons des soldats plantés là qui surveillent ……la route, 2 x 2 voies est en bonne état et nous arrivons en une petite heure à Oujda . Petit arrêt chez ‘’ Marjane ‘’ juste à l’entrée de la ville, nous ne savons pas si c’est parce que nous sommes lundi et qu’ils ne sont pas livrés , il n’y a pas grand-chose dans les rayons surtout le frais ?…

            La traversé se fait par une rocade qui contourne la ville d’où nous apercevons les concentrations de population, entassées dans des «  bidons villes  » Agglomération d’environ 450 milles habitants ….. < big problème > !.. rajouté des problèmes de chômage, l’environnement est malmenés , des décharges sauvages partout, des eaux usées qui croupissent au fond d’oueds encombrés du reste de la misère du monde …. De vaste terrains vagues, où les sacs plastiques omniprésent, jonchent le sol, où accrochés à la maigre  végétation !…malgré ses efforts, le gouvernement a beaucoup de souci à se faire sur le devenir de cette situation . Maroc 2010 116

La route qui nous conduit vers < Bouarfa > n’est pas trop mauvaise et la circulation est clairsemé, sur les bas cotés les vendeurs de carburant de contrebande, vous hèlent pour vous fourgués du « coco » bon marché, ici c’est le sport national .. mais de qu’elle qualité ?….. 

La végétation se raréfie, il n’y a plus que des touffes d’herbe maigrichonnes où nous commençons à apercevoir des moutons et des chèvres efflanquées, surveillé par un berger immobile, on se demande comment il fait pour rester en plein ‘ cagnard ‘ le thermomètre indique les 36 ° … nous attaquons le désert …Maroc 2010 105

 

  

 

 

 

 

 

 

 

la route est rectiligne.. qui a dit que le plus court chemin est la ligne droite «  en voila une superbe démonstration !… » Maroc 2010 099De temps à autre nous doublons où croisons des camions et camionnettes chargées :personnes, animaux,

fourrage, etc…  incroyable…


Maroc 2010 131.Maroc 2010 122Maroc 2010 148 Maroc 2010 155 

Nous apercevons les 1ière tentes ‘’Berbères ‘’ plantées au milieu de nul part , presque invisibles tellement elles se fondent dans la rocaille, des familles vivent là sur cette terre hostile qui les fait vivre ainsi que leur troupeaux … terrible leçon  d’humilité !… cessons peut être de toujours nous plaindre de notre vie de nantis !……

            Le ruban de goudron se déroule dans d’interminables ligne droites, 270kms séparent << Oujda de Bouarfa  >> avec 2 seules localités traversée Ain-Bénimathar où le souk se déroule le lundi, mais dans un lieu approprié et non au milieu de la rue comme celui de Bad Bessen ….nous apercevons un CC garé sur le coté du Souk à nous voila rassuré nous ne sommes pas les seuls…mais lui doit remonter vers Oujda . la 2ièmelocalité est <<Tendrara >> mais la route semble la contourner car nous ne la traverserons pas.. Autre curiosité qui attire notre attention nous apercevons une voie ferré qui longe la route depuis déjà pas mal de kms ? ..après renseignements pris sur le GDR elle serai en construction depuis plusieurs année et devrait relié Oujda à Bouarfa voir Figuit ? … mais les travaux sont arrêté depuis les terribles inondation de 2009 , qui ont généré beaucoup d’instabilité et révélé des passage d’eau lors de forte pluie !…

           Nous sommes arrètés par un contrôle de la Gendarmerie Royale : passeports , fiches de police ? je n’en ai pas , alors je vais jusqu'à la guérite pour les remplire . les gendarmes très charmands, qui n’hésitent pas à plaisanter sur divers sujet et après des << bienvenue au Maroc >> nous pouvons continuer notre route …

           Nous approchons des montagnes, juste après le passage du col nous apercevons <<Bouarfa >> j’avais affiché sur le GPS les coordonnées d’un hôtel qui accueille les CC sur son parking.. mais la réception dans ce coin n’est pas très précise …. En suivant le GPS il nous amène en plein centre ville mais pas à l’hôtel !… nous demandons à des passants qui paraisse étonnés du om demandé « «  Hôtel Climat du Maroc » » ? en faite il ne faut pas demander Climat du Maroc mais hôtel « ABDOUL » Là tout le monde connaît le nomdupatron ..nous découvrons un beau bâtiment entouré de hauts murs, je me gare pour aller à la réception , là, on me dit ‘’ pas de problème , tu vas au grand portail derrière j’t’ouvre ‘’ après notre installation ,j’appelle Abdellatif, un des modérateurs du forum de « CC au Maroc  » qui me dit qu’il passera dans la soirée. Il fait encore une chaleur écrasante, 42° et d’après la réceptionniste ce n’est rien, ils ont eu plus de 50° au mois d’août ; les bouteilles d’eau défilent. Vers 19 hoo nous voyons débarquer ‘’ Addellatif ‘’ qui nous raconte un peu de sa vie, ses occupations , entre sa famille, l’école et son village d’Ich… nous lui confions une grosse partie des paquets que nous avons emmenés ...le CC remonte de 10cm mais sa R12 touche par terre … en nous quittant il nous dit qu’il repassera demain AM avec un collègue ‘’Instit ‘’ Avec le couché du soleil, les températures sont devenues presque fraîches, il fait un petit 26°. Nous dînons sous un ciel étoilé, dans un calme à peine troublé par l’aboiement d’un chien…  la nuit sera d'un calme...

 

Mardi 21 09 2010

 

       Après une nuit extra, nous nous réveillons de bonne heure pour ici … il est 6hoo, nous avons du mal à nous faire au décalage horaire…

La matinée sera consacré à la visite du centre ville, où nous sommes l’attraction , les « bonjour, ça va bien   » fusent de partout , les gens sont < cools > et ça piaille de partout , nous achetons des légumes dans une petite boutique ‘’ bonjour les prix ‘ entre les tomates, poivrons, courgettes, concombre et pain … 23 dirhams !… soit un peu + de 2 €  ça change ….

De retour au CC, nous tirons vite la banne car la température à tendance à s’emballer  il fait déjà + 36°..

Après le repas, sieste obligatoire ….Vers 15 hoo Abdellatif arrive , nous présente son collègue Mohamed lui aussi ' instit ' dans une école de ‘’ Nomades ‘’ à environ 15 kms de Bouarfa … nous en apprenons un peu + sur la vie ‘Marocaines ‘ passionnant !…. Mais la cerise sur le gâteau sera pour plus tard . Abdellatif ayant d’autres obligations, nous restons avec Mohamed qui dans un 1ier temps qui nous invite prendre le thé chez lui ..il habite à 2 pas …il nous présente sa femme et son petit garçon , le dialogue n’est pas toujours facile car elle ne parle pas trop français… elle est originaire de < Figuit > nous buvons le thé, assis en tailleur sur les tapis !.. enfin pas pour moi, car rien que le fait déjà de m’asseoir par terre est un exploit!... alors en plus en tailleur , faut pas rêver !…Quelqu’un vient toqué … discussion, c’est le voisin qui leur dit qu’il vont commencer le mariage ?…. Mohamed nous demande si cela nous intéressent d’assister aux préparatifs du ‘Marié ‘ tu parle, que ça nous intéresse ; après les « salamalecs  »  oui mais ..etc etc , nous débarquons dans une maison voisine où toute une troupe est réunie sur le toit terrasse, recouvert de bâches et tapis multicolores pour l’occasion ; ça chante, ça bat des mains, et les ‘you you ‘ sont poussés par les femmes plus âgées … une vraie ‘ fête ‘ . Assis dans un coin de la pièce,  le marié  est bichonné, maquillé par des femmes , Stoïque il semble un peu perdu... dans un autre monde…..puis  habillage avec djellaba blanche et le chèche

blanc….applaudissement rythmés, youyous .... 

 

.Maroc 2010 226 Maroc 2010 242les femmes s’en vont maintenant, on reste entre < hommes > … Apparaissent portées à bout de bras, les victuailles de circonstances << lait de chèvre, galettes au lait de chèvre,  dattes, pâtisseries… chaque chose ayant une connotation particulière … 

Tout le monde danse,tapant les mains dans une espèce de communion …étant le seul qui ne doit pas comprendre grand-chose... Mohamed essai de m’expliquer .. ils nous fallait vraiment avoir vu ça …. Des gens de la famille viennent pour me dire qu’il fallait absolument rester avec eux pour le repas et le reste de la fête, mais, malheureusement nous avons retenu au resto de l’hôtel pour dîner avec Abdellatif, comme nous sommes les seuls clients, pas possible de décommander, surtout qu’il est déjà 19h 30, je retourne chez Mohamed pour récupérer Nenette et au passage Abdellatif pour descendre au ' resto 'Dommage !.....

Mohamed nous accompagnera, mais ne pourra pas rester car sa femme étant partie avec les autres femmes faire la même chose pour la mariée et il faut s’occuper du petit…dommage …nous l’avions trouvé tellement sympa.. nous dînons avec Abdellatif d’une succulente ‘Tadjine ‘ de mouton avec essai à la Marocaine ( avec les doigts ) et pas de vin !…..soirée sympa ,où nous avons bien appris sur la région et les coutumes…

 

Mercredi 22 09 2010      

 

Bouarfa  >>>>>>  Ich

Réveil matinal, encore tout émoustillés de notre journée.....Puis nous prenons la route vers << Ich >> petit coin perdu sur la frontière avec l’Algérie .. nous sortons de Bouarfa par une grande porte, direction Figuit, le paysage est toujours aussi aride, nous apercevons toujours des troupeaux et des tentes … puis à environ  15 kms, un panneau ralentir ‘école ‘ nous pensons que c’est sûrement celle de Mohamed ?… coup de klaxon et nous voyons sortir d’un des bâtiments le '' Momo '' qui accoure vers nous tout content que nous l’ayons repéré… il nous emmène visitersa classe puis celle de ses collègues, ils sont 4 pour une quarantaine d’élèves de tout ages et niveaux … si il est vrai que les conditions ne sont pas toujours facile en France, ici instit c’est sûrement un sacerdoce, il faut enseigner à des enfants qui parlent ‘’ Berbères ‘’ l’Arabe et le Français …..avec de tout petits moyens et des élèves qui suivant la saison et le reste viennent où non ….. lorsque l’on voit le nombres de KM qu’ils doivent parcourir pour  venir à l’école et à pieds !….Nenette toute émue, leur distribue des stylos  ’4 ‘ couleurs qui les laissent pantois… en leur disant  un petit mot  gentil, mais que peu comprenne …le directeur est un peu ‘’stressé ‘ car des inspecteurs du ministère doivent passer ce matin, alors nous abrégeons notre visite entouré de nos 4 enseignants (dont une femme ) qui nous accompagnent jusqu’au CC, car il veulent profiter du CC pour emmener des colis de livres et cahiers vers l’instit de Ich .

           Après une quinzaine de KM il y a un grand pylone qui sert de repère pour la route de Ich, ‘ cligno ‘ à gauche et ‘’inch' allah ‘’ la route est rectiligne et en bon état , de temps à autres nous traversons des < Oueds > complètement à sec et distinguons de ci delà  des tâches vertes où quelques arbres maigrichons arrivent quand même à pousser..Après 60 kms changement de décor des montagnes  aux couleurs bigarrées de rouge, vert, jaune ocre, tranche dans l’azur du ciel << Magnifique >> ... ,ça monte, ça descend, ça tournicote mais la route est toujours bien praticable.. Puis c’est l’arrivée sur Ich  au détour d’un virage nous découvrons une palmeraie,  havre de verdure dans ce théâtre de roches et de sécheresse, ici ,l’on connaît l’importance de l’eau….. des ouvriers s’affairent en contre bas à la réparation de la digue et de murs pour canaliser l’eau pour ne pas inonder les jardins. Les palmiers sont chargés de grosses branches de dattes; c’est ici la pleine saison …Entrée dans le village , où nous sommes stoppés par des militaires,  qui occupent ici un endroit stratégique, juste à la frontière avec l’Algérie dont ont distingue les miradors…c’est un peu ' ubuesque' , mais c’est ainsi, les deux pays n’entretiennent plus de relations  et les frontières sont fermées !…. un sympathique ‘Adjudant ‘vient nous demander nos passeports, je lui donne avec les fiches de police remplient préalablement..

Ils nous font garer juste à coté du poste en nous souhaitant des << bienvenue au Maroc>> à tour de bras. Ils nous invitent à prendre le thé, mais comme il est 14hoo passer nous leur disons que nous allons déjeuner et que nous verrons plus tard, l’adjudant nous dit qu’après la patrouille, il nous fera visiter la palmeraie, car il ne faut pas s’aventurer tous seuls !…c’est la frontière…

            Vers 16hoo, nous voyons réapparaître notre ‘Adjudant ‘ en compagnie d’un soldat,il nous invite à la promenade et nous fait découvrir les secrets de la ‘’Palmeraie ‘’ / les jardins cultivés avec attention, l’irrigation  par des petits canaux qui desservent chaque parcelles, une fraîcheur moite nous  entourent,de temps à autre un villageois gratouille, mais nous remarquons que se sont toujours les anciens, ce que déplore  notre guide avec un << les jeunes trop  feignants  >> et de rajouter ‘’ maintenant ‘’ . Des branches chargées de dattes , des grenades, éclatées tellement elles sont mures, mais il y a aussi des abricotiers, des péchés et autres arbres fruitiers … soudain le soldat crie à Nénette  « stop, ne bouge pasMaroc 2010 312

 

 

 

 

 

 

 

 « «  il ‘s’empare d’une pierre et d’un geste précis la lance sur une belle vipère, tapie là devant >> belle frayeur rétroactive pour ma Marocaine en espadrilles….

 

 

 

 

 

C’est plus d’une heure de ballade dans ce havre de paix et de verdure .. De retour au CC, nous leur offrons un coup à boire, jus de fruit et coca, ils sont ravis et bientôt rejoint par la moitié de la garnison …Nenette lui demande « vous êtes nombreux » ,  sont visage s’obscurci et dans un très solennel « «  secret défense, Madame   »»  On ne plaisante pas avec ces choses là…Dans la soirée ils nous inviterons a venir déguster la « tajine  »  façon militaire .. un vrai régal,!.... il ne bricole pas, le cuistot,  il à des poules et cultive un jardinet à coté du poste pour ses légumes , chasse pour la viande, d’où l’origine des deux petites palombes dans la tajine … une soirée inoubliable, riche en discutions et  plaisanteries.

Cette nuit là, nous avons dormis sur nos deux oreilles, bien gardés par les soldats de sa Gracieuse  ‘’Majesté ‘’

 

Voir les commentaires

Publié le par les Couramiauds
Publié dans : #Maroc 2010

 

logo.gifun petit coucou des gorges de la Todgha où nous sommes arrivés dans la soirée, Petit camping sympa où nous retrouvons un peu de fraicheur, Oued coule juste à coté ..après les aventures du désert vont commencer les gorges encaissées  ?.....nous essayons de négocier une autre paire d' yeux pour tout voir ... tout va bien et espérons pouvoir profiter de la wifi plus souvent

 

Voir les commentaires

Publié le par les Couramiauds
Publié dans : #Maroc 2010

allez hop on clique ...... sur MAROC  2010 ...

 puis suivez sur la carte.....

coté méditéranée  

 

 

Voir les commentaires

Publié le par les Couramiauds
Publié dans : #Maroc 2010

Mardi 14 09 2010

Embarquement à 10hoo, il suffit de suivre les panneaux '' le port '' et nous embarquons sur un petit ferry, je comprend mieux lorsque le gars de l'agence est sorti avec ses deux manches à balai pour voir la hauteur ....mais cela passe juste mais ça passe..  le temps est brumeux nous ne verrons pas grand chose de la traversée ....juste un bout du rocher de << Gibraltar >> débarquement à << Ceuta >>  puis direction le <<Maroco >> la douane est à environ  5-6 km , passage à la douane Espagnole sans arrêt et l'aventure commence avec le passage de la douane Marocaine, mais il y a toujours quelqu'un pour vous conseiller .....

tu prends le papier là, puis tu vas ici, puis tu retourne la-bas, enfin en une petite demi heure toute est bouclé.. le petit ''bakchich '' pour le gars qui vous à bien aider et nous voiçi au Maroc ...... passer la zone de douane un superbe boulevard longe la mer en direction de << Tetouan>> ils ont vraiment soigné l'entrée au  Maroc  de ce coté ...nous filons vers Martil, où nous avons vu sur le '' Guide Gandini'', qu'il y a un camping.. Petit détail!... il nous faut reculer nos montres de 2 heures ... << dur dur >> les premiers jours !.....nous passons <Mdiq, Cabo Négro puis arrivé à Martil nous longeons la mer sur un boulevard digne des + belles stations balnéaires Françaises. Maroc 2010 1 (1)Arrêt sur un parking face à la mer et 1ier bain pour la ' Vick ' pas de monde sur la plage mais les gens qui passent sur le parking font un grand détour ?. bicause ... " peur des chiens !.... " 

je rêgle le GPS sur la carte Maroc et miracle de la technologie tout fonctionne... cela devrait nous facilité la tache lors de nos déplacements...

1ier point le camping...  il nous y emmène '' tip top '' nous regardons de loin, car je voudrai bien aller chez "Marjane " pour acheter une clé INWI pour internet .. Nous filons jusqu'a Tétouan; le magasin est juste à l'entré de la ville, Marjane, un hyper-marché identique aux nôtres!.. sauf les prix .....nous faisons nos emplettes et retournons au Camping, où nous retrouvons les voisins du parking d'Algéciras .  l'installation est vite faite car nous sommes au moins 3 campeurs ...2 CC 1 caravane;  premier contact avec le "camping "" made in  Maroc ..ici pas de fioritures tout est au minimum  .... mais n'est ce pas l'essentiel !...

     Après les réglages et 1ier essais  ?... internet fonctionne, ainsi que la carte téléphone << Super >> Nenette est " aux Anges " nous pourrons contacter notre petit monde....... 

Notre première soirée   " Marocaine " débuteras  par un petit apéro avec les voisins "Caennais" Michel et Françoise, puis un repas où nous partagerons nos expériences.. en compagnie des ' mouches '' omniprésentes...  

le soleil couché, les températures chutes ce qui nous feras passer une bonne nuit

 

Mercredi 15 09 2010

 

4H30 lorsque dans le plus profond du sommeil, un haut parleur se mets à crépiter du haut de la "Mosquée " voisine ; le ' Muezzin ' appel à la prière et récite ses incantations ....Ça surprend la 1iere fois, mais se ne sera pas la seule.....nous entendrons quelque fois  Adhan...avec ses " allāhu ākbar "  ( Dieu est le plus grand )

nous levons à l'heure Française 8hoo, c'est le grand calme il est vrai qu'ici il est 6hoo ... petit "dèj" au soleil levant une bonne douche et nous voici près pour le départ... 

un dernier coucou aux voisins, ils partent vers Chef chaouen, et coupe par le centre par Fes puis le sud ...Pour nous  direction Tétouan et sa Médina classée au " patrimoine Mondial" nous demandons à un motard où l'on peu trouver un parking .. "tu mi suis " et après des tours et contours nous voici sur les hauteurs de Tétouan, où la justement le 'cousin' est guide et va tout nous faire voir ?... 1 ière erreur : nous ne demandons pas le Prix.... enfin c'est parti pour une découverte en compagnie de Mohamed 'guide 'assermenté ' super sympa et connaissant la Médina comme sa poche, ainsi que son histoire.....

Maroc 2010 008  Maroc 2010 009après Une superbe matinée dans la Médina, la journée fut une vraie "galère " nous avons voulu prendre la route de la cote pour admirer les paysages, pour aller par celle-ci jusqu'à OUED LAOU, mais après 15 KM "le traquenard " la route est en travaux pour la construction de la nouvelle rocade  " l'enfer "

" trous, tranchées, engins...etc.. Colerearrivé à Oued Laou 3Hoo aprés, là tout est défoncé par les travaux... nous posons les questions pour savoir si nous pouvons continuer on nous indique que c'est encore pire et qu'il vaut mieux passer par Chefchaouen !... en voila une idée de '' Génie '' Après 10 km de route pas très bonne, mais cela nous le savions par le forum ... Maroc 2010 058retravaux sur les 40 kms restant avec les même problèmes..... Pleurssinon pire les paysages ont beau être superbes il arrive un moment où tu perds ton '' flegme '' et tu en veux à la terre entière même les 4x4 avaient du mal alors je ne vous dis pas avec mon intégral chassis ALKO !.... Arrivé a Chefchaouen 19hoo heure locale... et pour couronner le tout la route qui monte au camping... coupée par des engins de chantier?... avec des taxis qui klaxonnent de partout, car eux arrivent à passer sous la flèche de la pelleteuse et comme la journée est finie ..... pas d'ouvriers...Deux cents mètres de marche arrière dans une pente a 10% et galère pour trouver l'autre route pour contourner ..... il y a des jours où l' on devrait rester couchés ...
Heureusement, il y a de la place au camping, entre des 4X4 et cars de touristes
TCHEQUES .Il est 20hoo et le soleil se couche

 

 

Jeudi 16 09 2010

après une nuit bien paisible.... Dodoau petit matin direction AL HOCEIMA par la N2, (nous avions prévus de visiter Chefchaouen au retour)

Les premiers KM passés, l'aventure reprend vite le dessus !.. la moyenne avoisine les 30 km H ; route encombrée et en mauvais état, plusieurs fois nous avons du stopper à cause de véhicules en panne surtout dans les montées des cols car c'est la traversée du <<RIF>> et c'est montagnes... mais lorsque l'on voit l'âge des camions et leur chargement , on ne peut qu'applaudir les chauffeurs pour leurs prouesses !!
Maroc 2010 068je serai un peu plus critique envers les chauffeurs de Taxis qui font ronfler leur "mercédes" des années 80, aux dépends d'un minimum de sécurité " ça passe où ça casse" ..... heureusement ça passe souvent ..... il est aussi interdit de s'arrêter sur cette route, sous peine de voir surgir des 'jeunes ' avec leurs barrettes... j'avais lu que cela avait tendance à diminuer !.....qu'est ce que cela devait être avant ?....la traversée de Bad Berret un jour de souk, tient de l'exploit , à éviter le jeudi... mais l'on a un vrai aperçu de ce qu'est le Maroc des ' fellahs'. Les paysages sont superbes ....Maroc 2010 062mais ne pas trop quitter la route des yeux car, la petite autruche qui avait fait son nid est partie sans le reboucher.... Arrêt pour acheter des amandes à des petits gamins , pas le temps de leur parler que les grands frères arrivent pour l'invite au "nirvana " lol!après 220 kms et 6Hoo de route, arriver à AL HOCEIMA, nous nous garons sur l'emplacement de " l'ex camping " pour voir si cela est possible de passer la nuit ?.... Maroc 2010 1 (16)

un policier, sorti de je ne sais où, nous indique avec une extrème gentillesse qu'il est beaucoup plus sympa d'aller à la plage "Quemado sous l'hotel MohamedV.. l'endroit est en plein travaux pour la construction d'un autre hôtel de luxe, mais le jeune placier nous dit " qu'ici rien à craindre....." dans la soirée nous voyons débarquer les jeunes avec la stéréo à fond dans les voitures...alors malgré des échanges sur nos pays respectifs, il faut bien penser à aller se coucher !...pour nous ;mais eux ne sont pas bien décidés... Alors nous remontons sur la place centrale à coté du MohamedVoù je me paye le culot d'aller leur demander si il n'y a pas une petite place sur leur parking?...et la vous comprenez ce que veut dire " l'hospitalité Marocaine " après un petit contact avec la direction, le réceptionniste me dit:" pas de problème et si vous avez besoin de quoique ce soit n'hésitez pas ... "La nuit fut d'un calme !..  Au matin sans avoir oublié de remercier notre hôte, nous sommes redescendus à la plage pour un bain matinal sur une plage déserte " elle n'est pas belle la vie ''....

 

 VENDREDI 17 09 2010

 

  10 hoo depart ...direction << Nador >> en souhaitant que la route soitun peu meilleur; alasortiede la ville je fais le plein, j'ai l'impression d'être retourné 10 ans en arrière au niveau des prix avec une qualité égale ...puis nous prenons la " trans méditérannéen " qui est fini dans ce secteur. Ha c'est agréable de pouvoir rouler plus " cool " surtout que les

paysages qui défilent sont spontueux..

.Maroc 2010 082Maroc 2010 077 

Maroc 2010 072Maroc 2010 085

 La mer n'est jamais bien loin, il manque quelques petites place pour s'arrèter et les rares endroits où cela serai possible, sont squater par les vendeurs de fruits et légumes.. nous trouvons quand même un endroit pour faire notre pause déjeuner; parking situé audessus de cabanes de pêcheurs à l'état d'abandon... la Vick profitera de son 2 ième bain de la journée..

.Maroc 2010 087Maroc 2010 066   

tout au long de la journée nous apercevons : ça un âne avec sa cargaison d'eau ,  ça une femme qui revient des champs, je pense qu'ici la vie est encore rythmé au pas d'un ''bourricot ''

Sur le GDR il nous indique que sur la gauche de Mélilla il y a un des plus beau site du Maroc... Alors pas d'hésitations, clignotant et en avant, après 10 km la route se transforme en une partie centrale d'environ 2,30 M de goudron et 50 cm de  remblai  caillouteux  .... alors bonjour l'angoisse .. le premier croisement est une vraie aventure, comment c'est passé ... mystère ?... moi je m'étais arrétermais je n'ai que deviné la voiture d'en face dans  le nuage de poussière;  il reste 27KM pour  aller à la <<pointe des 3 fourches >> Nénette est des plus angoissée ... et voit le CC   façon 'voiture tamponneuse'

nous arrivons dans un village où la route devient un peu plus large et nous commençons à nous enfoncer dans une presqu'île où, là les paysages sont sublimes. mais s'en est trop pour Nénette qui voit le dénivellé vertigineux défiler de son côtéMaroc 2010 1 (27)     Maroc 2010 1 (29) 

                        Maroc 2010 1 (23) 

je n'aurai pas la permission d'aller plus loin... mais etait ce raisonnable !.....                                                     Maroc 2010 1 (26)

nous ne saurons pas si le GDR avait raison !...

 

Voir les commentaires

Publié le par les Couramiauds
Publié dans : #Maroc 2010

Après les les Îles britanniques nous voici en route pour le Maroc .......

les vacances ont été excellentes, nous avons pu profiter un peu de la petite famille et des amis, entre deux bricoles dans l'appart'... puis il a fallu se remettre au " Turbin  "pour ressortir et réactualiser le voyage projeté l'année dernière. Enfin, ce ne fut pas trop difficile ...et depuis Vendredi 6/09/ 10, nous revoici sur les routes ... Pas facile le Métiers de retraité.... quand je pense que certains font grêve et défile pour l'avoir avant .... 

 

après un WK consacré à la réunion annuelle de la famille " Capraro " qui s'est déroulé cette année dans un gîte du coté de Romans, où nous avons vu toute la petite famille; " seusl ' manquaient à l'appel les " bourguignons " et " Savoyards " retenus pour cause de mariage .....

 challenge PAPY 2010 001  challenge PAPY 2010 014 

 

puis dimanche vers 17hoo le vrai départ ... direction le SUD par les petites routes; mais avançant comme une "tortue ", nous avons enfilé les KMS par l'autoroute sous un soleil qui tapait encore bien fort....Montélimart, Nîmes, Monpeliers, pour attérir à Vias dans un camping GCU, quasiment désert.. le pieds !... en plus piscine et mer à 2 pas, nous y resterons 2 nuits....

Mardi, départ vers 11Hoo direction Perpignan où nous retrouverons un couple du forum "découverte du Maroc " qui nous donnera quelques vêtements en + pour distribuer au Maroc. Nous faisons un " ravito " pour la descente Hispanique  et direction le Boulou où il y a une aire de CC.. mais à notre grand regret elle était pleine à craquer,  alors il nous a fallu rechercher une solution de repli. C'est à ELne que nous avons dormis sur la place du village où un groupe de 17 CC (voyage organisé) est venu se poser.....quel plaisir ?.....

il a fallu batailler pour accrocher la "télé" car se soir il y a "Match " heureusement il nous ont fait plaisir ses '' petits bleus ''

 

Mercredi 8 septembre 2010

 

le soleil est au Rdv,nous reprenons la route direction le "Pertus ''par la RN, puis c'est l'entrée en Espagne ...avec ce flot incessant de camions,le choix est vite fait nous prenons l'autoroute où nous nous sentons plus en sécurité.....après 450 KMS arrivé au camping SPA Natura Resort  à  "Peniscola "  où la piscine 'tropicale' nous attend  .....

challenge PAPY 2010 020

challenge PAPY 2010 030

Voir les commentaires

Hébergé par Overblog