Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le
Publié dans : #Croatie

Samedi 18 Avril 2009

 

Le petit rayon de soleil qui illumine l’aurore de ce ciel vénitien ne peut que nous laissés présager une magnifique journée pour redécouvrir la cité des ‘Doges’. Après les recommandations d’usage a Vickie (qui n’aura pas la chance de découvrir Venise) nous prenons le bus à 2 pas de notre campement qui nous conduira au quai d’embarquement des ‘’Vaporetto’’ nous optons pour la formule 12 hoo et en route . la traversée de la lagune sous le soleil, nous fais découvrir d’autre point de vue et les travaux d’aménagement pour endigué les inondations de Venise par ‘’l’aqua alta ‘’!…. arrêt au Lido, puis nous apercevons Murano et c’est l’arrivée sur la droite du ‘palais Ducale ‘ au pied de San Zaccaria, comme il n’est que 9 h30,ce n’est encore pas la grande foule et les Vénitiens commence a s’afférer certains autour des petits échoppes à souvenirs d’autre dans les bars et restos. Les gondoliers préparent et  bichonnent leurs gondoles dans l’attente du premier passager,le clou revient aux service municipaux ,je m’imagine les anciens collèges de Thonon, sur leur gondoles ramasser les poubelles au son de ‘’O sol le mio ‘’ Tout est bien organisé, des équipes à pied collectent a l’aide de chariots les sacs en porte à porte et les ramènent aux bateaux , les livreurs arrivent avec leurs petites embarcations rapides et distribuent à chaque client sa commande…. Une vrai fourmilière !…. nous nous engageons dans des petites ruelles et déambulons au gré de nos aspirations, ce qui nous amèneras sur la place ‘’ San Marco ‘’où la surprise c’est qu’il y a plus de touristes que de pigeons !…. mais où sont passé les volatiles qui pullulaient lors de nos précédentes visites ?…. puis nous replongeons dans les ‘ calles ‘ entrecoupées de petites ‘ campos ‘ un vrai plaisir de découvrir ce ‘’ Venise’’ là ….nous traversons le ‘’grand canal’’ par le pont de l’Accadémia,   et continuons de flâner, les yeux toujours attirés par un détail, une sculpture, cette fiancée de l’eau n’en finit pas de dévoiler ces ‘’merveilles’’ avec ses 446 ponts traversant près de 200 canaux,  la visite est un vrai régal….  tient justement il est 13 hoo et un  petit creux ce fait sentir .. nous y pâlirons sur la terrasse d’un petit café par l’absorption de ‘ panini ‘ grillé arrosé d’un demi, bien venu !…..nous reprendrons le ‘Vaporetto’ qui nous feras faire le tour du ‘grand canal’ passage sous le ‘Rialto’ et retour place San Marco’ par le canal della ‘Guidecca ‘ . nous reprendrons le Vaporetto qui nous ramèneras à ‘ Cà Doro ‘ le chemin du retour a travers les rue plus commerçantes nous ferons prendre un petit bain de foule juste se qui faut pour dire que ‘Venise’ reste une des villes les plus visitées de la planète …

C’est la tête pleine d’images que nous reprendrons le Vaporetto  pour ‘Punta Sabioni ‘dans le sillage d’un gros bateau de croisière rempli de sa cargaison de touristes …..

Une journée bien remplie !……        

  



Ps . un moment en levant les yeux au ciel nous avons eu un émoi ....quoi Madeleine !....revions nous .... pas du tout après une enquète minutieuse il s'agissait bien de la même .....
Dimanche  19 Avril 2009 

 

Tient déjà une semaine que nous sommes partis !…..ce matin le vent est plus frais et le ciel voilé, nous décidons de faire route vers ® Grado  presqu’île juste avant Trieste, nous trouverons un petite aire de CC ‘’gratuite ‘ a cette époque qui nous permettra de faire une halte technique et à Nenette et François de parfaire leur ‘Italien ‘ avec un confrère CC italien  pas avare de commentaires ….

 

Lundi 20 Avril 2009

 

C’est le départ pour ® Trieste  et la Slovénie  … un petit arrêt dans une petite cité truffé de vestiges de la Rome antique … les restes d’un port fluviale romain et autres ruines de l’époque.

Une route à 4voies nous feras traverser Trieste, important port industriel sur la baltique.

 

Puis l’entrée en « Slovénie  » que nous aurons vite fait de traverser, malgré un petit arrêt à ‘ Piran ‘ mais rien ne nous inspirent et nous continuons vers la Croatie et plus précisément l’Istrie ® Umag . Le passage de la frontière Slovène – Croate se fait sans encombre avec un Slovène expressif comme une porte de’ grange ‘ et un Croate tout sourire…. Nous arrivons dans les faubourg d’Umag petite cité balnéaire truffé de casinos …. C’est justement un de ceux-ci que le Gps de François nous indique pour stationner sur un parking !….. Ha oui j’ai oublié de vous dire que la malédiction me poursuit avec mon GPS  …Non Vincent rassure toi il n’arrive pas par courrier ……mais tout simplement il n’y apas la carte de Croatie ..hi. hi.hi à heureusement que j’avais rentré quelques indication sur ‘ poi édit ‘ je n’est jamais vérifier si il y avait le pays de destination !… ha il ne fait pas bon vieillir ‘’ screu gneu gneu . ‘’

Comme nous ne trouvons pas trop le parking nous faisons appel à ‘’ au petit bonheur la chance’’ pour atterrir sur un parking derrière ‘’ un casino et une boite de nuit ‘ à 50m de la mer malgré tout l’endroit nous parait calme …. Un rapide tour du proprio pour nous imprégner de ce nouveau pays où je pense tout est fait pour attirer les touristes ( surtout ses devises….) la petite fraîcheur de la nuit qui tombe nous fera nous réfugier dans les CC .

 

Mardi 21 Avril 2009 

 

Notre première nuit en « HRVATSKA » ( Croatie) vous saurez d’où viennent les voitures avec HR  sur la plaque minéralogique…   aura été tranquille. Un petit tour sur les bords de mer ‘’Adriatique ‘’ où les rochers ressemble étrangement à ceux des bords de mer entre Saussaie et Martigues

  Et nous reprenons la route pour ® Porec , en longeant la côte  avec ses criques rocailleuses et ses eaux turquoises, mais sous le plein soleil cela doit être sublime. Nous décidons de nous installer entre les deux villes principales de la cote Istréenne et c’est Vrsas (prononcé Veurs ) qui nous semble le mieux placé .Un grand parking pas encore payant et nous posons pour faire la tour du village qui surplombe la mer et une grappe de 8 petits îlots . nous ferons la connaissance de la monnaie locale ‘’ le Kuna ‘’ on nous en donneras une poignée de 720 kunas  pour 100 € ; alors en avant pour acheter du pain, mais au faite comment s’appelle la boulangerie ?….  paneka        nous la trouvons dans une petite rue, en plus le pain est bon …..nous continuons notre petite ballade jusqu'à l’office du tourisme où nous trouvons une doc de la région en Français !….en sortant une femme nous interpelle en ‘’ français ‘’ elle est Suisse Allemande atterrie la par « Amour » et c’est monté une petite boutique mais le business n’est pas florissant et nous dépeint une vie de village pas des plus folichonne….notre petite ballade nous mènent sur les hauteur où nous découvrons un semblant de parking  face a la mer. On décident  de tenter le coup … nous voici bien installés et en plus le soleil est de la partie …l’après midi nous partons à la découverte de Porec  en moto . Petite ville qui a conservé quelques artères ‘’romaines’’ et une superbe  Basilique Euphrasienne , là aussi comme dans toute les villes de la régions il n’est pas facile de ce décliner une véritable identité  ici tout le monde est passé …. Illyriens, Romains, Byzantins, Lombards, Francs, Vénitiens, Autrichiens même Napoléon est venus traîné par la …. Retour des autrichiens, puis des Italiens et enfin les partisans de Tito la libère dans les années 45 , république fédérative de  Yougoslavie, puis Yougoslavie avec six autres république fédérées  Croatie, Slovénie, Bosnie Herzégovine, Macédoine , Monténégro, Serbie ;  pour en finir une guerre interne qui durera de 89 à 95 ….  Ceci peut  expliquer que les gens ne soit pas trop expansifs !… ;

De retour a Vrsas nous faisons une belle ballade a pied le long de la cote pour finir avec un beau coucher de soleil sur la mer  et les petites îles.

Commenter cet article

Hébergé par Overblog