Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Le Chat de Gouttière..

Le Chat de Gouttière..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par couramiauds
Publié dans : #Humour

Savez vous pouquoi les femmes ont du mal à marcher droit au Magreb ?...

Une femme intégralement voilée verbalisée à l'aéroport de Roissy

Parce qu'elles sont voilées ...

Commenter cet article

P

Que de mots que de mots!!! vous avez bien raison Marie, il faut passer à qc de plus joyeux.


Ici les intélos du multuculturalliste arrachent leurs chemise pour protester contre la charte, ils sont nos plus brillants démagogues.


Nous les voyons très peu pour défendre la culture québécoise et la langue française ici qui est en plein recul.
Répondre
M

Christ, dépêche toi de nous mettre la photo suivante car ton ouverture de blog est lugubre en ce moment.... un peu de couleur ferait du bien ! et elle nous fou le bourdon ... En plus, Paulo le
Philosophe, bien au fond de son fauteuil et regardant son lièvre sauvage passer sous ses fenêtres, ne cesse de délirer sur l'impossible... en nous donnant des leçons de moral immorales. Il a dû
trop fumer !!!


La suite, SVP ...
Répondre
P

Et comment voulez-vous ne pas couper dans le gras avec une météo en dents de scie ?


 


Deux degrés prévus lundi !


 


Alors coupons court à nos spéculations de fin du monde accélérée pas nos résistances à la solidarité entre les Hommes.


 


Afin de nous isoler complètement des étrangers, je suggère que nous portions tous le niqab. Il est évident qu'au Québec, le motif à carreaux et à la ceinture fléchée donneraient une touche
distinctive et rassurante.


 


À chacun son niqab !
Répondre
M

Vous rêvez cher ami d'un monde meilleur, moi aussi, mais il nous faudrait une horde d'Hercules du genre des trois détournés par le Christ... pour y parvenir. Je pense que contribution il y a,
mais de la taille d'une goutte d'eau pour un océan de problèmes. Il y a des immigrations non urgentistes... et celles-là je les déplore car elles prennent le pain de la bouche de ceux qui en ont
le plus besoin...


Et comment voulez-vous qu'une planète entière soit solidaire dans un monde ou déjà les politiciens pensent d'abord à leur intérêt avant celui des autres.


On est foutu... on mange trop ! et je pense fortement à votre conclusion ! Hélas...
Répondre
P

Il est clair Marie que lorsque l'on voyage, on fait comme les Romains. Mais l'immigration est tout à fait autre chose, comme on le sait. Votre position tient à affirmer que : charité bien
ordonnée commence par soi-même. Et cela se défend. Mais comment vivre sans détourner le regard de la Syrie, de l'Irak, de tant de pays où des gens subissent les affres des guerres qui
instrumentalisent les religions et les différences ethniques ?


 


Il est vrai que l'on préfère détourner le regard de ces horreurs et de vaquer à nos vies bien confortables. Mais lorsqu'on y pense sérieusement, on réalise que nous avons tous la responsabilité
de trouver, par gouvernements interposés, des solutions afin d'améliorer la situation des Hommes sur la planètes. Autrement, pourquoi se lèverait-on le matin ? Pour ségréguer afin d'assurer notre
suprématie sur les ethnies qui sont simplement victimes des pouvoirs ?


 


Mais par où commencer ? En acceptant de soulever notre carapace dans un sursaut d'humanité ? Nous aurions perdu ce réflexe. Cette fermeture à l'autre aura-t-elle raison de nous tous en nous
privant de notre paix relationnelle ? Auquel cas nous ferions parti du problème en refusant l'évidence que la planète appartient à tout le monde et qu'il faut collectivement trouver des solutions
à notre survie. Sinon, nous accélérons notre destruction commune...
Répondre
M

Athée aussi je suis et athée je resterai... on peut philosopher longtemps sur ce problème... le monde devient de plus en plus difficile à gérer, par ses différences, et je suis bien d'accord,
l'Etat est laïque et il doit le rester. Il y a bien longtemps que l'on ne veille plus suffisamment au grain... les silots débordent... et on ne maîtrise plus la récolte. 


Si je souhaite rentrer dans une mosquée, puis-je garder mes pompes ? Non, bien sûr ; alors je fais comme les autres, je respecte et me déchausse. Le principe est hyper simple, ce n'est que
respect ! Quand on voyage à l'étranger, on s'ADAPTE aux principes de vie du pays visité.


Si de loin la France paraît intolérante, à y vivre, j'ai plutôt l'impression que l'on est déjà plus que dépassé par la situation ; tout simplement parce que la tolérance a ses limites, qu'on le
veuille ou non. Le grain coûte de plus en plus cher et les caisses se vident aussi de plus en plus. Au final, qui va payer ?
Répondre
P

Les femmes musulmanes du Québec réclament leur droit de porter le niqab dans les garderies et dans les institutions publiques, ce que le gouvernement leur refuse dans le projet de loi sur la
Charte des valeurs québécoises.


 


Actuellement, on se déchire sur la place publique à ce sujet. Et les autres signes ostentatoires font l'objet d'un banissement projeté. Ce qui dresse les communautés musulmanes et catholiques les
unes contre les autres. On sait que les catholiques du Québec ne fréquentent plus les églises. Mis à part les personnes d'un âge avancé et quelques jeunes charismatiques, les églises sont vides.
Et on en transforme une à chaque mois en condos ou en centres communautaires.


 


Dans l'ensemble, les Québécois sont contre le port de signes ostentatoires dans l'espace public. Et on s'apprête à retirer le crucifix de l'Assemblée Nationale.


 


Au Canada, le multiculturalisme autorise les membres de la Gendarmerie Royale du Canada de porter le turban. On a vu un projet de la Police de Winnipeg, autorisant le port du hijab pour les
policières. Un nouveau costume fut dessiné à cet effet afin qu'il demeure sécuritaire pour le travail quotidien.


 


Vu du Québec, l'Europe fait figure d'intolérance. Vu du Canada, la France fait la démonstration de xénophobie, voire de fascisme.


 


Personnellement, je suis athée. Je suis bien prêt à laisser vivre les uns et les autres, mais puisque l'État du Québec et du Canada sont laïques, il ne saurait être question d'autoriser le port
de signes ostentatoires dans les postes des fonctions publiques. 


 


Les groupes religieux se battent comme des diables afin de faire avancer leur projet en tablant sur les Chartes et sur la Constitution. Et ils vont gagner certainement en cour contre les
décisions qui tentent d'invalider leurs privilèges. Mais tout cela ne fait que diviser les gens. Foutre la merde quoi. Et chaque groupe se réclame du droit et prétend agir au nom de la liberté et
de la sécurité.


 


Bref, le moyen-âge refait surface à cause des difficultés d'adaptation des minorités religieuses qui réagissent à leur problème d'intégration économique. On voit que ce n'est pas tant une
question de religion qui est à la base des problèmes de l'immigration, mais bien une question de survie économique.


 


La solution est complexe en vue d'assurer une bonne intégration. Sélection plus stricte, qualification en amont de l'immigration, réduction du nombre d'immigrants accueillis, meilleure
répartition géographique de l'immigration, etc, etc, etc.


 


Des études montrent que l'immigration n'est pas une solution au travail eu égard à la démographie en décroissance. Et que les coûts de l'immigration se traduisent par un déficit net au final.
Mais les pays riches n'ont-ils pas leur responsabilité dans l'accueil de nos frères et soeurs issus de l'immigration ?


 


Tout en veillant au grain afin de s'assurer que l'immigration ne devienne pas une véritable poudrière...


 


Ce soir : Tagine aux pruneaux et aux citrons confits. Hummm
Répondre
M

quel sens donnes-tu à "marcher droit" ? fonctionner à la baguette ou aller de travers ? en plus, celle que tu as choisi Christ, a un oeil qui va de travers... regarde bien ! 
Répondre

Hébergé par Overblog