Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par
Publié dans : #insolite..

""   Enfirouaper  ""

Ce mot était vraiment utilisé lors de la traite des fourrures,

on devrait en trouver des traces dans les écrits de l’époque. J’ignore si c’est le cas. Il me semble plus probable que ce mot ait la même origine que le patois normand « enguibaôdaer », puisqu’il signifie exactement la même chose que « enfirouaper ».

Se faire avoir ...abuser... tromper  ..

source: mon livre de chevet  <<<  Le guide du Routard >>

Québec et les provinces maritimes....

relig 42

Commenter cet article

Paul@lenfirouapélibre 15/12/2011 16:41


Bravo pour la référence précise ! De fait, les indiens qui pratiquaient le troc avec les blancs échangeaient leurs peaux de fourrures contre des biens et des denrées liquides... Aussi, la
valeur des biens et des boissons n'étaient pas à la hauteur de la valeur des peaux données en échange.


Ce qui déterminait par exemple la valeur des peaux était la longueur des canons des fusils. On empilait les peaux jusqu'à l'embouchure du canon. Aussi, l'on vit les canons s'allonger
d'une étonnante façon, au détriment du poids de l'arme. Même si les armes gagnaient en précision sous ce règne de l'enfirouapage, fallait-il encore être capable d'en soutenir la charge le temps
du tir...


Pour la devise Je me souviens, vous la verrez des millions de fois partout sur les routes du Québec et vous la porterez bien près de votre coeur, puisqu'elle règne en maître sur les
plaques minéralogiques de chaque véhicule que vous conduirez et que vous croiserez sur les routes de La Nouvelle-France.


Y compris les plaques de moto ! J'en connais qui devront chausser leurs lunettes de père Noël afin de pouvoir lire de si petits caractères...


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

Hébergé par Overblog