Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par
Publié dans : #Québec

A-Quebec 1499

A-Quebec 0996

Commenter cet article

paya serge 11/10/2012 10:43


coucou, toujours un enchantement vos photos, sympa de vous suivre mais à quand le retour à st-cham??? ça va être dur pour vous le retour... à bientôt bisous de serge et marie


 

Paul@mauditquébécois 10/10/2012 13:17


Où tout n'est que luxe, calme et volupté...


 


Ce que vous regretterez une fois reparti du continent de l'autre côté de la flaque :


Ce calme, cette solitude toujours ou souvent possible.


La nature encore propre et au caractère intacte, souvent.


La simplicité des gens. Leur côté familier, sans trop de familiarité.


Les paysages harmonieux et très diversifiés.


Ce que vous ne regretterez pas certainement :


Les mouches que vous n'avez pas manqué de rencontrer, sans râler pour autant. Je ne vous ai jamais entendu vous plaindre de quoi que ce soit, sinon de moi...


L'état des routes. Le tiers monde et pire encore parfois, comme si la chose était possible. Combien de vaisselle avez vous brisé ? Bien pire que le tremblement de terre de la nuit
dernière !


Les bouchons dus aux cônes oranges. Quelle patience il vous aura fallu sans aucun doute.


Les interdictions de stationner ou de passer la nuit chez l'Oncle Sam. Décidément, les Américains sont propriétaires de la moindre parcelle de terre. Et lorsque l'on veut y poser le pied,
alors gare aux embûches. Mais ce n'est pas partout pareil aux USA, comme vous l'aurez appris à force de fréquentations. Sur la côte Ouest, étonnament les espaces accessibles sont légion. Et tout
le nord, depuis Seattle, jusqu'à San Francisco, est absolument fréquentable. Voir sauvage. En tous les cas, splendide. Alors que la côte Est est surdéveloppée. Impossible de ne pas sentir la
pression de la foule. Le seul moyen d'en profiter, et encore, c'est hors saison. Mais les prix y demeurent prohibitifs : 60 dollars pour une petite tente, ça ne nous tente pas à tous les
jours...


 


Mais ce qui vous a manqué de la Vieille France :


 


Les queues aux PTT, tabac, boucher, et bistrot...


Les embouteillages. Pas de pinard à un euro... mais des files interminables sur les routes les we.


Le côté râleur et excécrable de certains qui connaissent tout. Mieux que moi, si cela se trouve...


La pollution des rivières. L'absence de gibier dans les forêts décimées. Les crottes de chien sur les trottoirs.


 


Mais vous aurez surtout été privés de :


 


La remarquable beauté de votre pays. Partout ou peu s'en faut, c'est l'émerveillement. Sans parler de votre table délirante de saveurs et d'inventivité. Bon pour les sens. Mauvais pour le
cholestérol...


Vos montagnes vertigineuses et fascinantes. Ces petits villages de la Creuse. Perdus dans les collines où à chaque détour, vous tombez sur des gens intactes d'authenticité. Faut le faire
tout de même de savoir résister avec autant de pugnacité au changement. Qui n'est pas toujours pour le meilleur...


Ah je sais ce qui vous aura manqué le plus :


 


Les petits et leurs jeunes parents remplis d'énergie et toujours prêts à relever le défi de la famille nombreuse. Bravo les Français, car ici au Québec, les enfants, on en fabrique que si
l'on a le certificat d'excellence attaché à l'avance. Alors on a 1.2 enfants par famille. Alors que vous en avez 2.1. Le monde à l'envers quoi ! Nous j'entends.


 


Combien d'images. Combien de souvenirs. Combien de routes en mémoire ?


À suivre. Mais pas facile à attraper au vol. Comme les bernaches Canadiennes quoi !

Hébergé par Overblog