Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par Couramiauds
Publié dans : #le Québec

Un peu d'histoire : 
L'histoire des Acadiens est très chargée en drames liés aux spoliations de terres.
Dès 1603, Henri IV cède l'Acadie à Pierre du Gua avec obligation de fonder une colonie. A l'époque, les terres d'Acadie s'étendent de Philadelphie à la Nouvelle Ecosse actuelle.
Les colons prospèrent sur des terres riches et commercent avec les amérindiens.
Mais les Anglais détruisent tout et revendiquent les territoires. 
Ils créent à leur tour une colonie en 1606, avec la bienveillance du roi Jacques 1er. 
C'est leur nouvelle Ecosse, baptisée Nova Scotia. Elle occupe des terres très voisines 
de celles des Acadiens, quand ce ne sont pas leurs terres elles-mêmes. 
En1632 Charles 1er, fils de Jacques 1er, et peu interessé par ces colonies, restitue 
les terres aux Français : le traité de St-Germain-en-Laye reconnaît l'appartenance 
de l'Acadie à la France. De nouveaux colons arrivent et s'installent au Nouveau 
Brunswick et en Nouvelle Ecosse (noms actuels). Ils seront les ancêtres des 
Acadiens d'aujourd'hui. 
Mais les Anglais se ravisent très vite et par le traité d'Utrecht en 1713, ils s'octroient 
la presque totalité du territoire, ne laissant aux Acadiens que le choix entre partir ou 
se soumettre à la couronne. La position anglaise va se durcir suite à un 
événement extérieur. A la suite d'une attaque de Français du Québec contre des 
soldats anglais de Nouvelle-Ecosse, les Acadiens sont suspectés de connivence 
avec l'ennemi. Après un bref ultimatum, les Acadiens sont déportés en masse, 
les familles sont séparées, le bétail confisqué, les fermes et les églises brûlées. 
Cette déportation massive sera appelée "Le Grand Dérangement" (1755 et sur 8 ans). 
Environ 14600 Acadiens sont dispersés dans d'autres colonies, dont les fameux Cajuns 
qui survivent en Louisiane. D'autres se réfugient sur Saint-Pierre-et-Miquelon ou sur 
l'Île du Prince-Edouard. Plus tard en 1763, à la faveur d'une détente entre Anglais 
et Français, les Acadiens s'installent dans la province du Nouveau-Brunswick actuel 
et constituent la communauté francophone (hors province du Québec.)

Le drapeau acadien est un drapeau tricolore auquel on a ajouté l'étoile jaune à cinq 
branches de la Vierge dans le bandeau bleu. 

Commenter cet article

Paul@mauditquébécois 07/12/2012 18:53


Les Acadiens sont des gens fiers, des êtres généreux et affables. Leur passé trouble qui leur aura fait subir autant de tourments serait-il pour quelque chose dans leur relation
particulièrement chaleureuse aux autres ?


 


Je ne connais pas la nature exacte de leurs rapports avec les anglophones. Mais le métissage et les années auront certainement contribué à lessiver ces pages bien sombres
de leur histoire.

Hébergé par Overblog