Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par Couramiauds
Publié dans : #" Humeur "

 

                                                  

les hommes ont partagé le temps, l'ont saucissonné, découpé, tranché en siècles, en décennies, en lustres, en années et puis encore en mois, en jours plus ou moins longs, en heures dernières ou premières, jusque même en nanosecondes pour anoblir les particules, en 1515, en 14-18, en 39-45,en septembre 2001,mais la mémoire me manque, et bientôt en 2013.
Lui le temps il s'en moque, il continue sa fuite en avant, il passe son temps à passer. Il fait comme si de rien n'était, il fait comme avant, il passe quoiqu'on fasse. Il continue son petit bonhomme de chemin sans se retourner sur son passé qui n'est pas toujours simple, sans présager de son avenir, incertain. Imperturbable, ignorant les ravages des hommes, indifférent, le temps s'en fiche et contre fiche, toujours dans le même sens, il suit sa route solitaire (en ver) et contre tout. Parfois il est sympa, il efface les mauvais souvenirs, il temporise, il prend son temps, il donne du temps au temps ou du bon temps, il se prolonge et exceptionnellement il s'arrête, mais pas longtemps, juste pour reprendre son souffle, le temps d'oublier sa solitude.
Il est comme ça le temps depuis la nuit des temps.

 

                                                                            Merci à Colette et Jean Michel ...

                                                 

Commenter cet article

Hébergé par Overblog