Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par
Publié dans : #les ballades

 

 

Historiquement, Nantes a toujours été une ville d'échange et son marché de Noël ne déroge pas à la règle.
N'ayant pas la tradition du marché de Noël, telle qu'on peut trouver dans la culture strasbourgeoise avec des produits du terroir et de l'artisanat propre à cette fête (sapin, boule de Noël ou vin chaud), la ville joue cette année la carte de la découverte et du partage.
Place du Change, dans le quartier Decré, les visiteurs peuvent ainsi trouver des cadeaux originaux et utiles auprès de 23 créateurs de Nantes ou d'ailleurs. Ce marché dans le marché est une occasion de découvrir des artisans, des créateurs ou des artistes qui produisent des objets créatifs fabriqués ou transformés en France et de soutenir et encourager les filières créatives.
Aux abords du square Davias, « L'Autre Marché » tente pour sa part d'inciter les clients à consommer autrement en montrant que l'Economie Sociale et Solidaire est un secteur où produire et consommer ont du sens. Associations, acteurs dans le commerce équitable, créateurs émergents implantés dans les quartiers, agriculture paysanne ou bio mettent en avant des produits de qualité (jouets, livres, musique, bijoux, accessoires de mode, etc.) et expliquent leurs démarches dans ce lieu convivial qui accueille également un marché de producteurs.
Cœur du marché de Noël de Nantes, la place du Commerce et la place Royale, réunissent les acteurs « traditionnels » d'un marché de Noël. On trouve une trentaine d'exposants alimentaires proposant du vin chaud, du pain d'épices, des produits régionaux, des confiseries, du vin de Loire mais aussi des spécialités orientales et bordelaises. Côté artisanat et cadeaux, ce ne sont pas moins de 90 exposants qui sont présents cette année avec 22 chalets consacrés aux articles cadeaux (décoration, arts de la table, figurines, etc.), 16 chalets d'artisanat local et régional (tableaux, sculptures, verrerie, etc.), 3 chalets de Noël et Décoration (boules, santons), 10 chalets dédiés aux jouets (jouets d'antan, jouets en bois, jeux de société, peluches, etc.), 10 chalets de bijoux artisanaux, 8 chalets sur le thème du bien-être (bougies, luminaires, etc.) et 10 chalets d'artisanat et d'articles du Monde (Tibet, Népal, Amérique du Sud, Canada).
Bien entendu, toute la ville se met à l'heure des fêtes de fin d'année et de nombreux spectacles et animations gratuites ont lieu dans les rues ou sur le marché pour que cet événement puisse être partager par le plus grand nombre. « La Poupée des Neiges », un conte russe mis en spectacle par la Maison de la Marionnette est proposé du mercredi 23 novembre au samedi 31 décembre, un trio « voix, guitare, saxophone » assure l'ambiance avec ses chansons swing sur le thème de Noël, Saint-Nicolas et le Père Fouettard s'invitent aussi à la fête et se mettent en scène au cours de petites saynètes ou déambulent dans la ville en distribuant des bonbons et les enfants peuvent s'adonner à des atleiers créatifs, se faire maquiller ou se faire prendre en photos avec le Père Noël dans la « Maison du Père Noël ».
Le marché de Noël de Nantes a lieu du 25 novembre au 24 décembre 2011.

© Carlos Rodriguez / EASYPRESSE

                                                    noelcreche 05

        c'est dans cette ville, qu'en l'an de grace 1948

qu'est né le divin

 "  enfant "  !...

 

Commenter cet article

Paul@ausommetdumonttremblant 15/12/2011 13:00


Hier au sommet du Mont Tremblant, 16 pistes avec un dénivelé de 1000 mètres. Ce matin dans mon sous-sol, deux gambettes en forme de pâtes trop cuites et incapable de monter à
l'étage.


C'est que quand on a la santé, on a pas l'argent... Et quand on a le temps, on a que deux pâtes molles pour nous soutenir dans les descentes.


Ayoye ! Version Québécoise de Ail ! Qui en fait est un légume. Mais les deux peuvent bien servir ici à des fins d'illustration de la condition humaine résiduelle.


Je ferais mieux de m'en tenir aux marchés des fêtes et laisser les montagnes aux ("jeunesses" expression typique des "habitants" cultivateurs) qui malheureusement ont presque disparu de
la surface de La Belle Province dont la devise est : Je me souviens.


Question à 1000 dollars canadiens : Quelle est l'origine de la devise du Québec : Je me souviens ? 

Hébergé par Overblog