Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par
Publié dans : #le Québec

Après le premier effroi passé devant tant de disproportions nous avons affrontés, Manhattan , les bus, le " Subway " et les Newyorkais !,,mais sans la langue  mon Deu que c' est dur!!! ...Heureusement Nenette parvenais a prendre des brides de mots et notre aventure  au pays de la démesure c'est transformé en Nenette au pays des merveilles !!  New york ' By -Night ' nous à rougit  les yeux , ce matin nous avons du mal a reagir devant tant de contraste " central Park , Harlem, Times Square , le Bronx .....      

Commenter cet article

Paul@mauditquébécois 27/08/2012 18:00


Gilet pare-balles requis pour la visite de Time Square et de l'Empire State building...


 


Démesure c'est le mot. Mais la Nouvelle Babylone, comme la nomme Paul Auster (à découvrir pour ses descriptions de sa ville natale) est en fait une suite de quartiers et de petits coins de vie.
Partout on trouve à l'intérieur des "neighborhood" (quartiers ou arrondissements au nombre de cinq) des villages gaulois qui se suffisent à eux-mêmes. Qui ont leur couleur propre et leur culture
bien particulière. Les différentes communautés y sont représentées sous la forme de quasi ghettos : La Petite italie, Soho, Greenich village... et le Bronx, dont Harlem, sont les plus
représentatif de la diversité de cette mégapole où l'on compte plus de rats que d'humains...


Il suffit de marcher dans Central Park pour se convaincre de la grande beauté de cette ville magique.


 


Vous croyez que j'aime La Nouvelle Babylone. Vous vous trompez. Je l'adore.


 


Une semaine à New-York nous donne l'envie d'y retourner afin de poursuivre une découverte sans fin.


 


Bravo les Couramiauds pour votre curiosité et votre sens de la découverte. En dépit de cette petite... barrière du langage.


 


 

Hébergé par Overblog