Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par
Publié dans : #Nos Randos
le GR 20  en Corse....
 

Mythique, vous avez dit mythique ? Mis en lumière par le film Les Randonneurs, le plus célèbre chemin de Grande Randonnée traverse l'île de Beauté du Nord au Sud sur près de 200 kilomètres, en passant par la chaîne de montagnes et les anciens lieux d'estives des bergers, au cœur de la faune et flore sauvage du Parc naturel régional de Corse. Il s'effectue généralement en 15 jours, soit une étape de 7 heures de marche par jour. Depuis Calenzana en Haute-Corse à Conca en Corse du Sud, le GR20 compte donc 15 étapes.
Bien sûr, chacun est libre de le prendre en route et d'en effectuer qu'une partie. Des itinéraires tout public vous emmèneront à la découverte de belles vallées et de lacs, d'autres parties plus ardues comme le cirque de la " Solitude " destinées aux randonneurs aguerris permettent d'atteindre les lacs d'altitude et les plus beaux sommets de Corse. Au programme, panoramas époustouflants sur la mer, traversée de rivière sur un pont suspendu, baignades dans les sources fraîches de montagnes, pique-nique à base de bruccio et figatelli et nuit dans les gîtes.

 
Attention aux randonneurs du dimanche : il faut se préparer et bien s'équiper avant d'entamer ce chemin de randonnée qui, aussi beau soit-il, n'est pas de tout repos et peut vite devenir un chemin de croix... Marche sous un soleil de plomb, orages aussi violent que soudain, dénivelés parfois importants ou passages particulièrement difficiles font partie de cette aventure. Il n'y a rien d'insurmontable, mais ce trek nécessite une bonne condition physique et des aptitudes à la marche en terrains accidentés. Il se pratique généralement de juin à mi-octobre, pour éviter les intempéries qui rendent encore plus difficile la marche. Ne partez pas à l'aventure sans vous renseigner et vous documenter avant de partir sur ces chemins d'une rare beauté ! Sachez par exemple que les bivouacs ne sont autorisés que dans des zones précises près des refuges et au pied du mont Incudine sur le plateau du Prati.

Commenter cet article

Hébergé par Overblog